Le yoga et les hommes

Les Hommes et le Yoga

Le « Yoga est un sport exclusivement féminin », cette phrase on l’entend souvent… Pourtant le Yoga est à l’origine une pratique enseignée en Inde par des hommes aux hommes. Alors, chez June on dit stop aux idées reçues et on vous explique toutes les bonnes raisons de ce mettre au Yoga quand on est un homme.

Les bienfaits du yoga pour les hommes

Un complément idéal aux autres activités physiques

Comme expliquer récemment dans un de nos articles, le yoga est complémentaire à de nombreux sports comme le running … Il permet notamment de d’améliorer la concentration, l’endurance, tout en renforçant les muscles afin d’éviter les blessures.

Le yoga permet de trouver sa souplesse et rééquilibrer sa force

Les bénéfices sur le corps sont eux aussi très nombreux. Une pratique régulière du yoga vous permettra de gagner en agilité tout en utilisant votre force physique et intérieur. Cette force vous permettra notamment d’appréhender des postures plus avancées comme le corbeau, le headstand ou le handstand.

« Il faut être souple » pour faire du yoga, encore une idée reçue qu’il n’est pas bon de répandre. En effet, la souplesse n’est pas un pré-requis bien que la pratique régulière vous permettra de largement l’améliorer. Travailler votre souplesse vous permettra également d’améliorer votre concentration, votre sens de l’effort ou encore la patience.

Headstand

Alors ? Vous vous lancez ? Voici quelques tips sur les différents types de Yoga chez June !

Les yoga dits « dynamiques » vont travailler votre capacité respiratoire et donc augmentez votre endurance. Ils travaillent également le renforcement et la résistance musculaire.

Les Yoga plus « relaxants » tels que le Yin ou le Hatha agissent eux sur la souplesse du corps et le relâchement des muscles.

Enfin, les pranayama, exercices de respirations, présents dans de nombreuses pratiques, permettent d’améliorer le souffle, essentiel dans le running comme dans tout sport d’endurance.

La partie méditative du Yoga agit elle sur le mental et en se ci-oncentrant sur la visualisation, on est davantage conscient de son corps et nous y sommes donc plus connecté.

L’équipe de chez June